Articles dans la catégorie

30 ans Forge de Laguiole

Z de Zag pour faire ziguer la lame damas

Sans le zag, les lames damas d’hier n’auraient pas obtenu le rendu unique qui fait du couteau pliant un objet unique.

Les amoureux du laguiole damas ne l’ignorent pas, il existe deux façons de fabriquer la belle lame aux ondulations moirées : par cristallisation, par corroyage. L’une procède par fusion dans un creuset d’aciers de qualité diverses (dont le fameux métal wootz) et selon une technique répandue des Indes à la Perse en passant par la vieille Russie ou le damas prendrait, selon certains, le nom de « bulat ».

L’autre consiste à juxtaposer en les soudant alternativement des couches d’acier doux et d’acier dur, les unes sur les autres, c’est le damas par corroyage. Le nombre de couches et leur épaisseur va déterminer la nature du dessin et des effets. Le procédé est mis au point à partir du milieu du XIXe siècle grâce aux travaux des savants français, suédois, allemands et russes (il s’agit d’utiliser le fer de Sibérie).

couteau laguiole damas

Aujourd’hui les zigzags de la lame damas s’obtiennent avec du perchlorure.

Du zag aux zigzags

Mais quelle que soit la technique choisie, la fabrication d’une lame damas passe nécessairement par l’étape de la révélation ou disait-on chez les Perses de « Mise en couleur ».

C’est là qu’intervient le fameux Zag, ce produit qui permet de révéler le moiré d’une lame damas. Il s’agit en réalité d’une solution de sulfate acide de fer et d’oxyde de magnésium, (appelée jadis magnésie) que l’on mélange à l’eau dans un cylindre et dans laquelle on plonge la lame. Sous l’effet de la solution, des lignes vagues ou zigzags apparaissent. S’agissant de la lame damas confectionnée par corroyage, celles-ci se dessinent d’autant plus facilement que l’acide ne corrode pas l’acier doux et l’acier dur à la même vitesse.

Dans un article paru dans La Revue de Métallurgie, de novembre 1911, Du damassé et des lames de damas, le Professeur B. ZSCHOKKE évoque le Zag qui va permettre de révéler une soudure sur une lame ancienne par changement de teinte. Aujourd’hui la révélation de la lame damas de votre couteau pliant laguiole se fait au perchlorure ou autres acides plus stables et le Zag est rentré au Lexique !

Y, la chatoyante lame Yatagan

Mais comment le terme Yatagan s’est-il retrouvé à Laguiole en Aubrac ? Petite histoire de lame pour les 30 ans de notre manufacture emblématique de la coutellerie française.

L’emprunt au turc date de la fin du XVIIIe siècle : on l’écrit alors yatağan ou athaghan. Victor Hugo l’orthographie atagan dans l’un des poèmes du recueil « les Orientales ». (« Plus loin que les terres arides du chef maure au large atagan »)

Quelle que soit son orthographe, le mot désigne alors un sabre utilisé par les Turcs dans tout le bassin méditerranéen dont le tranchant est rentrant sur la pointe. Il mesure entre 60 et 80 cm de long, présente une poignée de bois et un fourreau en bois plaqué d’argent. Le plat de la lame est souvent orné.

La forme de la lame et surtout son nom passe en Europe par la France avec la vague de l’Orientalisme liée à la conquête de l’Algérie à partir de 1830. Il semblerait que ce soit Pierre-Jean Calmels qui intronise le nom entre 1850 et 1860, pour la lame destinée à devenir l’un des signes distinctifs du couteau de Laguiole.

Couteau laguiole lame yatagan

Nos couteaux  laguiole ont adopté la lame yatagan, devenue leur marque de fabrique.

Du couteau laguiole… au bateau Yatagan

S’agit-il de mettre en valeur la qualité du tranchant ou d’ajouter un élément d’exotisme à l’objet ? Toujours est-il que jusqu’en 1900, la lame Yatagan cohabite sur la bigorne des forges de la rue du Valat avec la lame bourbonnaise à pointe centrée et la lame droite.

Quant au dessin de la lame Yatagan, il évoque plus qu’il ne reproduit celui du sabre et on trouve dès l’antiquité d’autres lames forgées de la sorte. Il est amusant de noter que le terme de Yatagan désigne également les lames des couteaux dits couteaux basques, en réalité les couteaux fabriqués pour les planteurs de tabac de la région du sud-ouest de la France et utilisées au sud de la Dordogne.

Enfin, pour rajouter une pincée de sel à l’histoire, le Yatagan fut le nom de baptême d’un navire de guerre français armé en contre-torpilleur. Lancé en mars 1900, celui-ci achève sa vie en décembre 1916 éperonné par erreur dans le brouillard par un bateau anglais. Il n’y aura pas de victimes.

Il n’empêche, à tort ou à raison, la lame Yatagan est aujourd’hui avec le manche incurvé, le signe identitaire qui retient, au premier regard, l’attention du promeneur amateur ou néophyte et lui fait dire « Ah mais c’est un couteau Laguiole, ça ! »

lames de couteaux laguiole

Ces lames de couteaux laguiole deviendront Yatagan.

X de Xyloculture, respect du bois pour nos couteaux

De la xyloculture à la coutellerie, zoom sur une exploitation respectueuse du bois dont nous faisons les manches de nos couteaux laguiole.

Un terme savant pour une activité ancestrale. Le Dictionnaire de la langue française (1872-77) d’Emile Littré semble être le seul à en fournir une définition et un exemple d’utilisation sous la forme de xyliculture. « Journ. offic. 20 août 1875, p. 7005, 1re col. « Les hommes versés dans la xyloculture, jugeant les choses d’après leur aspect actuel, prédisent une perte de 80 000 balles de coton dans le seul district de Memphis »

Il s’agit d’un barbarisme : les mots formés de (χγλο,) xylo, (bois en grec) comme xylophone (instrument de musique) ou encore xylophage (insectes rongeurs de bois) comportent un o.

Quoiqu’il en soit, xyloculture ou xyliculture s’est appliqué plus spécifiquement à la culture du coton ou du bois d’œuvre (Bois de charpente ou bois d’usage).

Sylviculture, ode à la forêt

Fabrication d'un manche de couteau

La plupart des bois de nos couteaux Laguiole proviennent de forêts certifiées par les labels PEFC et FSC.

Concurrencé par le terme de sylviculture, d’origine latine dont la portée plus large englobe tous les aspects de la valorisation et de l’entretien de la forêt, celui de xyloculture ne s’est jamais vraiment imposé. D’ailleurs, à la Forge de Laguiole, même si nous aimons la sonorité de ce mot qui sent bon la méditerranée, nous préférons celui de sylvestre issu de silva, bois, forêt, bosquet en latin :

  • parce qu’il nous rappelle celui de la rivière qui coule au pied de notre village de Laguiole : la Selves et dont nous avons fait un couteau laguiole dont le manche est en… sable ;
  • parce que nous nous faisons un point d’honneur à travailler des bois issus pour la plupart d’entre eux de forêts certifiées par les labels PEFC et FSC.

Ces labels internationaux, assurant la bonne gestion des ressources sylvicoles, nous protègent ainsi de la déforestation massive et des excès justement d’une xyloculture mal comprise.

Que ceux de nos lecteurs qui en savent plus sur le terme de xyloculture, (citations ou exemples d’emploi) n’hésitent pas à poster un commentaire, nous leur serons reconnaissants de pouvoir enrichir cette contribution.

W comme Welt & World : laguiole ou l’art de vivre à la Française

Les laguiole participent à cet art de vivre unique représenté par notre pays. Zoom sur nos couteaux à l’international.

L’art de vivre à la Française a le vent en poupe. En témoigne, le classement du repas gastronomique des français au patrimoine immatériel de l’humanité le 16 novembre 2010. A la Forge de Laguiole, nous sommes heureux d’être aux avant-postes de la tendance grâce notamment à la richesse de notre catalogue qui nous permet de proposer des pliants de tradition ou de collection, comme un ensemble de modèles destinés à la table : couteaux plein manche, couteaux à fromage, couteaux à beure, services à découper, ménagères, poivriers sans oublier les célèbres sommeliers.

A la conquête de l’Allemagne

L’aventure commence en 2008 avec le marché allemand, Comme le rappelait Thierry Moysset, gérant Forge de Laguiole, au journal Le Monde « Les Allemands sont des gens de cœur pour réussir, il faut faire son travail avant tout et être consciencieux. Ils ont le culte de la PME et un profond respect pour l’industrie. Notre savoir-faire a toute sa place ici car les Allemands aiment l’art de vivre à la française. » Les résultats ne se font attendre en quatre ans, Forge de Laguiole y enregistre une croissance significative de son chiffre d’affaire.

Aujourd’hui, la notoriété Forge de Laguiole est bien établie outre-Rhin. Les couteaux comme l’entreprise font régulièrement l’objet de parutions dans la presse et Forge de Laguiole a été sollicité par un grand musée allemand pour participer à une exposition sur le couteau. Ce sont, bien sûr, les modèles traditionnels qui retiennent le plus l’attention, notamment les pliants aux manches en essences de bois ou en pointe de corne de vache de l’Aubrac mais récemment on observe un intérêt croissant pour les modèles destinés aux Arts de la Table.

Laguiole knives

Les deux autres marchés phares de la Forge sont les marchés anglophones : la Grande-Bretagne et les Etats-Unis. Significative à cet égard, la participation de Forge de Laguiole aux « Rendez-vous », marché éphémère de Soho, (25 Greene Street) qui se sont tenu à New York du 11 au 17 Décembre et qui a vu les habitants de la pomme, venir  très nombreux pour leurs achats des fêtes de fin d’année.

Sur le marché britannique, ce sont les sommeliers qui semblent retenir l’attention d’un public très averti en matière de gastronomie française et fin connaisseur de vins.

art de vivre à new York

Visite présidentielle lors d’un derniers salons à New York.

En ce qui concerne les marchés outre-Atlantique, les curiosités sont à la fois similaires et un peu différentes. Les couteaux laguiole design exercent une indéniable séduction auprès d’une clientèle exigeante en attente de produits exclusifs, identitaires et contemporains.

Forte de ces 140 collaborateurs, Forge de Laguiole réalise 70% de son chiffre d’affaire à l’export.

Nos marchés de demain ? Le marché Suisse alémanique et pourquoi pas le Japon avec toujours le souci de préserver ce qui fait notre identité : la qualité de notre savoir-faire et l’ancrage dans notre territoire.

A l’expression « global », à la Forge de Laguiole, nous préférons celle de tournée vers le Monde.

V de Valeurs… elles animent la Forge de Laguiole

Découvrez les valeurs qui rassemblent les collaborateurs de la manufacture de Forge de Laguiole, qui a su s’inscrire durablement dans l’histoire de la coutellerie française.

« La valeur est une qualité que nous attribuons aux choses, comme la couleur mais qui, en réalité, n’existe d’une vie toute subjective. Elle consiste dans l’accord des jugements collectifs que nous portons » Jean-Gabriel Tarde, sociologue français, né à Sarlat au XIXème siècle.

C’est dire si la notion de partage est au cœur de la création de valeur.

A la Forge de Laguiole, nous en sommes convaincus. Il y d’abord les valeurs qui nous rassemblent comme collaborateurs de cette manufacture qui a su s’inscrire durablement dans l’histoire de la coutellerie française. Celles que nous partageons avec nos clients, collectionneurs, amateurs ou simplement amoureux du bel ouvrage. Celles, enfin, qui nous lient de façon indéfectible à notre environnement, cette terre de hauteurs parfois âpre mais toujours belle : l’Aubrac et son plateau.

Toutes se combinent dans l’ordre et le désordre pour nous faire ce que nous sommes.

  • Transmettre un savoir-faire de métier qu’il s’agisse de forger, de façonner, de sculpter, de ciseler, de polir dans un esprit d’exigence, c’est la fierté de chaque coutelier, de chaque forgeron de Forge de Laguiole.
  • Mettre en valeur le produit, le porter avec tout ce qu’il signifie d’excellence patrimoniale, c’est la préoccupation et le désir de chacun ou chacune de ceux ou celles qui travaillent au sein de l’entreprise.
valeurs de la coutellerie française

Toute l’équipe de Forge de Laguiole défend au quotidien les valeurs de la coutellerie française.

Le couteau laguiole, objet d’exception

C’est pourquoi les clients Forge de Laguiole qui poussent la porte de nos boutiques ne sont jamais n’importe quels clients.

Certes, ils s’attendent à une qualité irréprochable – ce qui va de soi-  mais ils attendent beaucoup plus : un objet d’exception.

Une qualité d’exception qui vient de nos matériaux, choisis avec le plus grand soin, des matières d’Histoire, de Rêve comme le sable du Mont-Saint-Michel, d’Innovation et de Modernité comme le carbone du couteau AIRBUS ou le bois densifié et qui tient d’abord et avant tout au talent et l’habilité de nos ouvriers.

Enfin, il y a notre lien au territoire, au village de Laguiole et à la longue histoire coutelière commencée rue du Valat, sur les bords de La Selves. Il y a notre attachement au plateau et à ses vaches de race Aubrac aux cornes blondes ou brunes que nous nous plaisons à travailler dans le respect d’un héritage alliant tradition et création.

Car, à la Forge de Laguiole, nous intégrons toutes les étapes de fabrication. Forge et trempe des lames sont réalisées sur le site même de la manufacture.

A cette égard, l’architecture de verre et d’aluminium signée Philippe Starck et d’où s’élance une lame de 18 mètres de haut, symbolise parfaitement notre activité et notre dynamisme.

Jadis, couteau d’usage que l’on se passait de génération en génération, le pliant de Laguiole a failli disparaitre comme tel, galvaudé de copies médiocres en imitations frauduleuses.

Nous nous réjouissons d’avoir été les acteurs de la renaissance du couteau de Laguiole authentique, heureux et satisfaits de ce qu’il soit devenu un objet-culte, une référence en matière de design et un signe culturel fort.

Pinterest

Focus sur le ciselage de l’abeille, étape minutieuse de précision et de création. Le coutelier fait naître de son savoir faire de belles abeilles qui orneront les couteaux @forgedeLaguiole 🐝 Ces abeilles sont signées Stéphane RambaudLe guillochage, travail dorfèvrerie, est un ciselage composé de lignes, de traits ondés qui sentrelacent sur le ressort pour le couteau pliant ou sur la soie pour le couteau de table.Couteaux de table Andrée Putman pour Forge de Laguiole en ébène Table knives by Andrée Putman for Forge de Laguiole in ebony
Focus sur le ciselage de l’abeille, étape minutieuse de précision et de création. Le coutelier fait naître de son savoir faire de belles abeilles qui orneront les couteaux @forgedeLaguiole 🐝 Ces abeilles sont signées Stéphane RambaudLe couteau pliant Forge de Laguiole, votre incontournable compagnon au quotidien!Coffret couteaux Forge de Laguiole en bois dolivier Set of Forge de Laguiole table knives in olivewood
Les couteaux pliants Forge de Laguiole, sont le résultat dun savoir faire authentique. Nous produisons toutes nos créations dans le village de Laguiole Retrouvez tout nos produits sur notre site InternetFORGE DE LAGUIOLE Couteau réalisé par Stéphane Rambaud en molaire de mammouth bleu Art cutlery by Stéphane Rambaud in blue mammouth molarVisitez Forge de Laguiole Manufacture de couteau au cœur de lAubrac.  Forge de Laguiole manufacture can be visited for free
Faites-vous plaisir à lapproche des fêtes, venez découvrir notre large gamme de couteaux pliants Forge de Laguiole,Couteau pliant Forge de Laguiole au coeur de lAubrac  Forge de Laguiole pocket knife made in Aubrac - FranceLe plateau de lAubrac. C’est dans cet environnement grandiose et rude qu’est née lhistoire des couteaux de paysans Laguiole en 1828 dont les manches étaient fabriqués à partir de cornes et de bois locaux et l ’acier trempé dans l ’eau de la Selves. Forge de Laguiole puise sont énergie dans ce plateau.